Et si le défi de la pérennité n'était pas de mieux connaître le monde, mais de mieux l'imaginer ?

IceWatch, 2014 - Olafur Eliasson

nouveau monde propose une sélection d'initiatives artistiques pour que chacun prenne conscience de l'urgence climatique.

Les initiatives

A la une

Room with a view
Rone

Après avoir prêté un morceau à Greta Thunberg pour une de ses vidéos, Rone nous emmène en musique vers des réflexions autour des enjeux climatiques avec son nouvel album sorti en avril 2020.
Alain Damasio pose sa voix dans le titre Nouveau Monde et nous questionne sur nos modes de consommation et d'ouverture au monde.

Resilience in the Age of Climate Change
Google Arts and Culture

Google nous propose une visite virtuelle de nombreuses oeuvres engagées pour le climat via un partenariat avec Art Works for Change et nous amène à travers l'oeil des artistes à réfléchir sur les conséquences des activités humaines sur la planète.

10 years with Hayao Miyazaki
Hayao Miyazaki

La chaîne de télévision japonaise NHK propose un documentaire assez rare plongeant dans l'oeuvre de Hayao Miyazaki.

Avec Le Voyage de Chihiro ou Mon voisin Totoro, ce Mangaka s'est très vite emparé des sujets climatiques et de la place de l'Homme sur Terre et en propose une vision poétique, accessible à tous.

Au-delà du documentaire, la plupart des films de Hayao Miyazaki sont disponibles sur Netflix, notamment.

La gallerie

La carte

Cette carte deviendra accessible et interactive dès que les musées et autres lieux de culture seront en mesure d'ouvrir ;-)

Contribuer

Pour amorcer cette prise de conscience, expérimenter des oeuvres artistiques doit nous permettre de vivre, de sentir dans sa chair des émotions qui nous permettront de modifier la perception que nous avons sur l'état de notre planète.

A propos

nouveaumonde.art est né d'une prise de conscience que malgré le flot d'informations que nous subissons tous les jours nous alertant sur l'imminence d'un dérèglement climatique profond, nous en prenons rarement la mesure complète.

La crise que nous traversons actuellement liée au coronavirus nous montre par contre que quand le danger est immédiat, l'humanité est capable de prendre des mesures radicales, qui vont contre le développement de son économie pour assurer sa survie.

Pourquoi une telle différence de traitement ?

Le dérèglement climatique est encore trop abstrait pour une très grand part de la population. Il faut donc multiplier les initiatives qui permettront une prise de conscience.

En écoutant récemment le nouvel album de l'artiste electro français Rone Room with a View, j'ai été frappé par les paroles d'Alain Damasio sur le titre Nouveau Monde :
Si tes modes de perception et d'attention au monde n'ont pas été modifiés
Et ils sont souvent modifiés par l'art
Alors ton comportement ne va pas changer
C'est pas le fait de savoir ou d'être informé qui te fait changer
C'est le fait que tout à coup ta perception a ... tourné

C'est le déclic : pourquoi pas regrouper en un même lieu les initiatives artistiques qui permettront à chacun de faire son chemin, de voir sa perception de l'urgence climatique tourner et ... passer à l'action !

L'humanité est arrivée à une période où elle doit faire face à des défis extraordinaires si elle veut assurer sa pérennité sur cette terre.
Cela fait de nombreuses années que les scientifiques, des personnalités et de nombreux anonymes nous alertent et aujourd'hui chacun a sans doute entendu et compris ce cri d'alarme.

Nous vivons dans un monde ou l'imaginaire profond de l'humanité est que l'Homme domine la nature et que tout ce qui existe sur cette terre est une ressource potentielle pour l'humanité.

Nous sommes encore trop peu nombreux dont la perception a tourné et donc trop peu nombreux à avoir réellement intégré l'urgence climatique dans notre conscience profonde.

Pour amorcer cette prise de conscience, expérimenter des oeuvres artistiques doit nous permettre de vivre, de sentir dans sa chair des émotions qui nous permettront de modifier la perception que nous avons sur l'état de notre planète.